L’enfer, c’est les autres…

article_ratp-logo

À mon grand désespoir, mon retour à Paris signifie aussi mon retour dans ce bon vieux métro.

Je n’ai pas mon permis de conduire, je pense même que je ne l’aurais jamais. Déjà qu’en basket, je me fais super mal, alors en voiture, je ne me donne pas 1 semaine avant de casser ma pipe. Oui bon, ça va je le passerai un jour mais pas demain. Je suis donc une public transport girl. Je passe ma vie dans le métro que j’aime appeler « la cour des miracles » et il m’y arrive de bonnes comme de mauvaises aventures.

Parmi les meilleures :

-J’ai déjà laissé une ballerine sur le quai en sautant au dernier moment dans un wagon…Eh Hop…MEEEERRRDE !!!!

-J’ai déjà écouté du Alizée( il y a 4 ans, pas dans les années 2000 sinon c’est pas drôle) et je me suis rendue compte après au moins 2 minutes que mes écouteurs n’étaient pas branchés et que tout le monde en profitait.

-Il y a déjà une dame qui m’a demandé d’attendre avant de tourner la page de mon magazine car elle n’avait pas terminé sa lecture.

-Une fois, sur la ligne 7 entre Place d’Italie et Maison Blanche, le métro était tellement plein que je tenais debout sans que mes pieds touchent le sol.

-J’ai déjà faillit me battre un matin avec quelqu’un qui poussait tout le monde pour sortir alors que le métro n’était même pas encore sorti du tunnel entre les deux stations.

-Je suis déjà restée coincée entre la porte du métro et les barrières électriques des quais modernes des lignes 1, 13 et 14. Grands moments de solitude…

-Il y a déjà quelqu’un qui s’est assis sur moi en guise de signe pour que je lui laisse ma place.WTF !

-Je me suis déjà fait projeter de mon strapontin au quai parce qu’une personne mal intentionnée a voulu me voler mon I pod. Pas de bol, j’y suis restée accrochée telle une moule sur son rocher.

-Tous les matins, je vois le même mec avec sa tasse bleu et sa cuillère, boire son café, pénard.

-J’ai déjà faillit donner un coup de pied à un enfant qui foutait ses pieds dégueu, sur mon nouveau pantalon en gigotant sur son siège.

-J’ai déjà fait semblant de ne pas voir quelqu’un que je connaissais dans un wagon, juste pour écouter les morceaux de mon I Pod que j’avais téléchargé la veille.

-J’ai déjà dit par surprise: « Nan, mais t’es Fou ! » à un vieux d’au moins 75 ans qui avait les mains baladeuses.

-J’ai déjà fait Le Kremlin Bicêtre/Chatelet sur la ligne 7 dans la cabine du conducteur. J’étais comme une gosse !!

-j’ai déjà fait la queue pendant 20 minutes pour entrer dans un wagon suite à un fameux « incident voyageurs » mais ce n’est pas pire que mon amie qui m’a envoyé cette photo ce jour là pour me soutenir.

les joies du métro

Tous les matins, je rugis intérieurement lorsque  je vois mon quai bliiiiindé et je vibre de joie et de satisfaction quand j’ai la chance et l’honneur de pouvoir m’assoir telle une VIP.

Et vous! À quel geste de détresse le métro vous a t’il déjà poussé? Racontez moi vos anecdotes!

Publicités

4 commentaires

  1. Avoir un pote qui balance la chaussure d’un autre pote sur les rails en rentrant de boite de nuit ? mdrr

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s