Les entrailles de Paris

Les entrailles de Paris

Samedi dernier, j’ai eu la chance de visiter les catacombes de Paris. Ça faisait des années que j’en entendais parler, que je voyais des reportages à téloche, que je m’imaginais tout et n’importe quoi. Du genre:

« je suis sure qu’il y a des rats énOoormes, des crocodiles abandonnés et jetés dans les égouts il y a 10 ans et qui doivent faire au moins 20 mètres maintenant. Il doit bien y avoir des cadavres tout frais et des monstres mutants albinos. »

gollum-smeagol-smeagol-gollum-14076899-960-403

Je ne vous raconte pas dans quel état d’excitation je me trouvais en descendant la dedans. On s’est tous retrouvé dans le 14ème, mes amis, d’autres aventuriers en manque d’adrénaline comme nous et enfin Jacquot, notre guide.

Jacquot est ce qu’on appelle un cataphile. Ce qui signifie qu’il est non pas amateur de catastrophes mais un fanât des catacombes !

Après un petit brief historique et quelques détails de sécurité, nous voilà partis, armés de lampes frontales et de nos plus beaux apparats du dimanche.

Après nous être glissé derrière un grillage, descendu un chemin escarpé, longé une voie de chemin de fer désaffectée, nous y sommes.

l'entrée secrète

Ce tout petit trou est l’entrée. Après avoir réussit  à s’insérer ( honnêtement, faut bien rentrer son ventre pour y arriver)on vérifie que personne ne manque à l’appel et on se lance en file indienne, en criant « TÊTE » pour prévenir les plus grands dès que le plafonds se rapproche!

On avance au début au sec, puis on se met à slalomer entre les trous et les grosses flaques d’eau. Mais au bout d’un moment, plus le choix, il faut mettre les pieds dans l’eau. Heureusement l’eau est propre, ce n’est pas les égouts mais quand même ça fait un drôle d’effet au début mais on finit par s’habituer.

On visite différentes salles comme la plage ou le château, on s’arrête pour casser la croute puis on repars. On visite un ossuaire ou l’on y trouve des os datant de plus de 300ans. On y croise même des gens assez bizarres dans une toute petite pièce, assis en cercle sur les os…bref on ne s’y est pas attardé, hein !

DSCF2964 DSCF2966 DSCF2971 DSCF2975 DSCF2980 DSCF2991 DSCF2994 DSCF3007 DSCF3012 DSCF3014 DSCF3025 DSCF3030 DSCF3037 DSCF3041 DSCF3043

On conclut cette escapade par un petit passage inondé où on aura quand même eu le droit à de l’eau jusqu’au bide ( a 2h du mat ça fait moins rire…).

Finalement, on n’aura pas du de rat et de crocodile, ni de cadavre et encore moins d’animal mutant. J’étais presque déçue en remontant à la surface. On aura quand même crapahuté/rampé/escaladé/nagé pendant 5 heures dans les entrailles de Paris, je vous raconte pas les courbatures le lendemain…

Bien entendu, ce genre de visite est illégale, il vous en coûtera entre 45 et 60€ si par hasard vous tombez sur la police. C’est le risque à prendre. Veillez toujours à être accompagné d’un guide qui sait de quoi y parle. C’est dangereux, vous pouvez y rester pour toujours. Notre petit groupe est d’ailleurs venu en aide à des tarés perdus qui s’étaient lancés seuls avec une carte. Ils étaient bien contents de nous voir je crois.

Il y a toujours une solution alternative, moins excitante mais légale, ce qui n’est pas négligeable: vous pouvez visiter un petit bout des catacombes de manière officielle. Voici le site des catacombes de Paris.

Publicités

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s